EGYPTE 1ère partie
  

EGYPTE 1ère partie

Sheyakhah Thalethah, Egypte le 03/07/2015

 

Nous sommes le 07 juin 2015, Kamal nous attend à la frontière de l'Egypte. Même procédure, nous lui donnons tous les documents de la voiture. La voiture est inspectée davantage, mais comme il est midi et qu'il fait chaud, la fouille est très rapide. A l'immigration, les passeports sont tamponnés en un temps record et pendant ce temps, Kamal s'occupe de la douane et nous apporte nos plaques d'immatriculation Egyptienne. Surtout ne pas les perdre !!!

Et voilà, à 14 heures tout est terminé. Kamal monte dans notre voiture, prend la place du conducteur, moi au milieu sur ma boite favorite et JP à ma place et nous voilà partis en direction du bac qui se trouve à 35 kms de la frontière.
Pourquoi Kamal au volant de notre voiture ? Bonne question. Il en a décidé ainsi....
A peine arrivés au bac, que nous embarquons de suite et un quart d'heure plus tard, nous naviguons sur le lac Nasser, lac artificiel le plus grand du monde. 480 kms de long sur une moyenne de 15 kms de large. Nous nous dirigeons droit sur Abou Simbel.


Nous longeons la basse Nubie, légendaire royaume des « pharaons noirs »avec son paysage irréel et riches de contrastes. Un ciel sans nuages, une immense étendue d'eau et tout autour un désert de sable infiniment vaste d'où émergent des roches noires modelées par l' érosion.


L'immense lac situé entre l'Egypte et le Soudan, lac Nasser pour les Egyptiens ou lac Nuba par les Soudanais. Ce lac a vu le jour suite à la construction du barrage d'Assouan. Mais tous les temples de la basse vallée ont du être démontés, découpés et déplacés pour leur sauvegarde.
Arrivés sur Abou Simbel, nous demandons l'autorisation de dormir sur le parking de ce grand temple et notre demande fut acceptée. Vers 22heures, le propriétaire du bar vient nous chercher pour boire un thé avec lui et nous propose un joint, que nous refusons gentiment.
On décide de se lever tôt pour visiter ce temple et c'est à 7h du matin, que nous nous rendons vers l'entrée de celui-ci. Mais en fait, vu que nous avons oublié de changer d'heure, c'est à 6 h que nous nous trouvons face à ce temple gigantesque, grandiose, surdimensionné, sublime.
On ne peut que rester en admiration devant cette merveille !!


Nous sommes juste 2 couples sur les lieus, nous et Ramsès II avec Néfertari.
Nous restons bien 3 heures sur les lieus à admirer, à essayer de comprendre, comment ? Pourquoi ?

 

  


Vers les 10 h, après un bon petit déjeuner fait d'omelette, nous nous enregistrons auprès de la police qui se trouve sur le parking du temple, pour nous rendre sur Assouan. Il y a 2 départ par jour, un à 10h l'autre à 16h. Ce n'est pas vraiment un convoi, car chacun roule comme il veut, mais à chaque cheik point, il vérifie leur listing.


A Assouan,, nous allons à Adam's home chez Sami, qui nous accueille à bras ouverts. Point GPS
C'est un endroit tranquille, on peut camper, douche fraîche, toilette, calme, très reposant et dépaysant.


Nous passons plusieurs jours sur Assouan où nous visitons la ville, le souk, achetons une clé 3 G comme d'hab, une de plus. Grace à Karim, nous allons dans un super resto où nous commandons juste un plat chacun et nous nous retrouvons avec une table remplie de nourriture, de la folie.


La corniche d'Assouan est belle malgré tous ces bateaux de croisière rouillant sur ses berges, en attendant les touristes qui sont longs à revenir.
Au loin, sur l'autre rive, domine la nécropole des princes qui se bat avec ces dunes de sable qui l'envahissent.


Sous une chaleur torride, nous allons voir l'obélisque inachevé. S'il avait été achevé, il aurait figuré dans la Guiness des records, il aurait atteint une hauteur de 41 mètres et aurait pesé 1267 tonnes.


Nous filons sur la colline des sculptures où de nombreuses sculptures sont exposées. Chaque année, lors d'un symposium international, des sculpteurs du monde entier sculptent durant 1 mois des petites merveilles. Ces merveilles ne sont pas si petites que ça, mais à côté de celles qui se trouvent ici, oui elles sont petites.
Je me suis régalée à déambuler autour de ces œuvres originales, avec comme arrière plan, le Nil et ses îles.

 


C'est avec Mohammed, que nous partons en bateau naviguer sur ce beau Nil où les gigantesques dunes de sable dégoulinent au bord de son eau.


Nous naviguons autour de toutes ces petites îles, où sillonnent également les felouques silencieusement le fleuve, ponctuant sa surface de leurs voiles blanches.


Les villages Nubiens colorent ces dunes de sable de ses teintes bleues, rouges, jaunes, verts. Une merveille !


On se sent gagné par ce silence qui y règne. On se sent observés par ces pharaons disparus.
Nous passons en bas du Mausolée de l'Aga Khan.


Nous contournons l'ile Eléphantine et nous passons devant d'énormes rochers couverts d'inscriptions hiéroglyphiques.


Face à nous, le luxueux Old Cataract hôtel, où nous irons juste boire un verre sur ses belles terrasses.


Nous débarquons vers un village Nubien d'une grande beauté, très typique où Mohammed
 nous emmène voir ces crocodiles que certains habitants gardent en captivité, juste pour porter bonheur à leur maison.

 


Nous sommes transportés dans un autre monde, nous remontons le temps, car ici tout est resté en suspension.
Notre journée fut remplie et pour terminer nous allons faire la connaissance de la femme de Mohammed et de sa famille.


C'est un autre jour que nous allons si l'île Philae, la « perle de l'Egypte » domaine de la déesse Isis qui élève vers le ciel ses colonnes et ses piliers. Un peu plus loin, sur la droite se trouve le « pavillon de Trajan ».



Nous terminons cette belle visite, par un bon repas chez Mohammed et son épouse. Comme ils viennent de se marier, nous regardons leur album de photos et le film du mariage. Ha, le film !2h 1/2, la galère ! Obligée de donner des coups de coude à JP pour le réveiller. On n'en peut plus, c'est trop long. Mais c'est si gentil de leur part.


C'est le lendemain soir que JP et moi fêtons nos anniversaires, face au Nil dans un resto Nubien et passons une belle nuit dans un petit hôtel Nubien également.


Nous sommes le 13 juin, nous nous dirigeons sur Louxor. Vu qu'il y a eu une tentative d'attentat au temple Karnak, nous nous renseignons bien, avant de prendre cette direction.
Ha, Louxor, grande ville, belles avenues ombragées, moins charmante et romantique qu'Assouan, mais tout aussi envoutante. C'est au Rezeiky camp que nous dormons. Vu la différence de prix entre la chambre et le camping, nous optons pour la chambre.
Nous choisissons le temple Karnak comme première visite. Le temple d'Amon. Gigantesque avec ces 1,5 Kms de long sur 700m.


Nous laissons nos regards s'attarder au gré de nos préférences sur ces innombrables merveilles, sans chercher à tout comprendre.


Mais lorsque nous arrivons dans la grande salle hypostyle, nous sommes en admiration devant cette forêt de cent trente quatre colonnes de 23 m de haut. Une impression de se trouver dans une demeure de géants.


Nous sommes si petits face à ces merveilles, face à cet obélisque érigé de 30 m de haut.


C'est en calèche que nous rentrons à l'hôtel.

                               
Le lendemain, nous nous rendons dans la vallée des rois.


Nous prenons en photo les « colosses de Memnon et allons visiter 3 tombes, dont celle de Ramsès III.

Même ici, les tombes sont faites pour les géants. On y descend par une série d'escaliers qui n'en finissent pas. Tout le long, les murs sont recouverts d'hiéroglyphes, de gravures toujours colorées malgré le temps, une pure merveille. Les représentations des Dieux sont fantastiques.
L'ampleur de la tâche entreprise nous dépasse complètement.
On s'y perd avec tous ces pharaons (Ramsès I, II, III, IV ; Thoutmosis III, Aménophis II, etc.) et tous ces Dieux ( Amon , Ra, Osiris, etc.) On ne comprend plus qui est qui, on a le cerveau en ébullition....
Allez, demain direction la mer rouge pour la baignade, la bronzette, le snorkeling. Pour nous, on a assez vu de temples. Il faudrait plus d'un mois pour tout visiter et beaucoup plus de temps pour tout comprendre.

 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Egypte